Complexe des Templiers – San Bevignate

DECOUVREZ AVEC NOUS L'HISTOIRE DES TEMPLIERS EN OMBRIE ET L'EGLISE DE SAN BEVIGNATE

L’église de San Bevignate

AVEZ VOUS DES QUESTIONS?

Ho preso visione della Privacy Policy

Iscrivetemi alla newsletterNo


Perugia de la période des Templiers.

L’église de Saint Bevignate, né comme un lieu de culte militaire et les caractéristiques architecturales sont très similaires à celles des chapelles sans ornements construites par les frères en Palestine durant les croisades. La façade extérieure est caractérisée par un seul grand oculus. En dessous s’ouvre un portail blanc redéfinit avec les fleurs de la vie. A l’intérieur se trouve une seule longue nef, élément présent dans toutes les églises d’ordre chevalier-religieux. Les voûtes sont croisées, diversement des projets initiaux. Un arc de triomphe introduit l’abside carrée, légèrement plus élevé que le sol de la nef. Le long des murs des allées vous trouvez des fresques de différentes époques, aui suivent la procession des flagellants, la splendide bataille entre les Templiers et les musulmans et une brève légende de Saint Bevignate. Un symbolisme complexe qui ramène à l’ordre de Templiers est présent aussi  le long des murs de l’abside, y compris des croix et des étoiles, symboles cosmologiques les plus utilisés par les militaires sur les boucliers et armures pendant les croisades chrétiennes.
Au cours du XIXe siècle à cause d’un important marchand de Pérouse, l’église changé son rôle et se transforme en monastère féminin, motif pour le quel fut construit un grand cloître face à Pérouse. Les reliques de saint Bevignate des quelles prend le nom l’église elle-même, ont été placés dans l’église par l’évêque Comitoli. Une fresque dans l’abside représente la figure du saint.
L’église a également une importance supplémentaire puisqu’elle est située sur la Via Francigena; mieux connue sous le nom de Via Francesca o Via Romea, parcourue par les pèlerins de Canterbury jusqu’à Rome. Cette route fut une des routes plus importantes en Europe à l’époque médiévale.
Encore aujourd’hui sont présents les signes, les symboles et les emblèmes de ce long pèlerinage traçables sur tout le territoire.